Les 5 randonnées à faire à Cape Town

Après avoir passé de nombreux mois à arpenter les sentiers de Cape Town (Afrique du Sud), je me suis dis qu’il fallait absolument vous partager mon Top5 des plus belles randonnées !

Si tu aimes marcher (ou courir c’est au choix), que tu apprécies les panoramas grandioses, les couleurs aux pantones presque inconnus, que tu n’as pas peur de croiser une bêbête mais, si surtout, tu veux en prendre plein les yeux alors prends son backpack et envoles toi à l’autre bout du monde (ligne directe depuis Paris – 11h de vol – 1h de décalage horaire ! What else ?)

Ici, je ne vous parlerais que des « spots » rando. Il est important de prendre en compte que Table Mountain est une vraie montagne (certes ce n’est pas le Mont Blanc) mais beaucoup de personne ont tendance à l’oublier et on y déplore de nombreux morts tous les ans. On part donc avec de l’eau (beaucoup d’eau en été), des chaussures adaptées, une casquette ou autre, de la crème solaire, un téléphone, une veste imperméable (car la météo peut tourner en très très peu de temps !), de quoi grignoter car hormis au Cable Car (là où il y a tous les touristes…) il n’y a pas de quoi acheter à manger, ni même réellement de source d’eau… Il faut donc être prévoyant et vigilant !

C’est un terrain très technique, usant et franchement peu courable (à part pour les cabris des montagnes…), je vous garantis qu’on peut vite mettre 4h pour faire 10km !

  • La plus « accessible » :

LION’S HEAD

Monter à la tête du Lion est LA rando que tout touriste se doit de faire au moins une fois. Je conseille de la faire soit pour le lever du soleil soit pour le coucher… Dans tous les cas, il y a du monde, c’est accessible donc forcément vous ne serez pas seul ! 
J’ai une préférence pour le coucher de soleil de ce point de vue… On voit Table Mountain, toute la ville de Cape Town et l’océan à perte de vue.

Le départ se fait d’une route (Signal Hill Road) où votre Uber ou taxi peut vous déposer (ou si vous avez loué votre voiture vous pourrez vous y stationner), le chemin est simple à suivre, roulant au début puis plus on monte, plus cela devient « technique » : entendez par là que ce sont de grosses marches en rochers, qu’il y a des parties « escalade » avec échelle et chaînes. Rien de dangereux, mais il faut le savoir. Une fois arrivé en haut c’est vraiment splendide ! Si vous y montez pour le coucher de soleil, pensez à la bière, l’apéro est de rigueur là-haut !

 

Nombre de Kilomètre : environ 5km aller/retour
Dénivelé : 350m environ
Temps estimé : 45min à la montée et environ 30min à la descente. Tout dépend du monde qu’il y a sur le chemin et de votre niveau (avec des personnes pas habituées à la randonnée j’ai pu mettre jusqu’à 1h15 à la montée et Vincent met 20min).
Difficulté : 6,5/10

Autour de Lions Head, il y a différentes options, vous pouvez avant de monter (ou après) vous faire un tour de Signal Hill, ce qui vous rajoutera 4 ou 5km… Il y a plein de chemins, caillouteux mais où l’on peut courir facilement. On peut faire le tour de Lions Head par le bas, ce qui offre de très beaux points de vue également. Attention aux snakes… Il n’est pas rare d’en croiser.

  • La plus ventée

DEVIL’S PEAK

Un aller/retour également, on grimpe plus haut et surtout il n’y a vraiment personne ! C’est top de pouvoir le faire à la tombée du jour pour voir le coucher de soleil et la ville s’allumer (bien penser à la frontale pour la descente). 
Devil’s Peak est un des « peak » (comme son nom l’indique) faisant partie de la chaîne de Table Mountain, il culmine à 1001m d’altitude alors que le point le plus haut de Table Mountain se trouve à 1100m.
J’aime particulièrement ce lieu car il est isolé, peu de touriste (voir pas du tout), seulement les traileurs locaux y vont ! La montée fait 2,5km et on prend 550m de dénivelé… Mais on peut s’amuser ensuite en descente. Pas courable pour tout le monde évidement car cela reste un peu technique, mais c’est possible (moi j’y arrive).

Pour y accéder en voiture : à Kloof Nek prendre la Tafelberg Road direction le Cable Car et continuer la route encore 2km jusqu’à la barrière le chemin sera 50 mètres avant la barrière sur votre droite. 
Point très important : il faut prendre une veste coupe-vent quasiment obligatoirement… A chaque fois que je suis montée, il y avait un vent à décorner un bœuf, d’une violence surprenante.
La vue en vaut le détour. Vous pourrez admirer les « 2 mers » puisque vous voyez tout autour de Table Mountain. C’est vraiment beau, sauvage et calme.

 

Nombre de Kilomètre : environ 5km aller/retour
Dénivelé : 550m environ
Temps estimé : 1h à la montée et entre 45 min à 1h à la descente.
Difficulté : 6,5/10

Il y a évidemment plein de possibilités de chemins annexes ou supplémentaires pour rajouter de la distance. Il est, par exemple, possible de prendre le « Contour Path » (à moitié chemin environ) pour rejoindre Kloof Nek ou dans l’autre sens rejoindre le quartier de Newlands. Le Contour Path est « plat » mais avec beaucoup de pierres / cailloux, c’est très déstabilisant pour les chevilles et voutes plantaires…

  • La plus « casse-pattes »

Table Mountain toujours… De Camps Bay, départ du Pipe Track et montée via le Porcupine Ravine en descendant par Patterklip, ce qui nous fait arriver pas loin du Cable Car.

C’est aussi une belle randonnée, pas trop « escalade » dirons-nous mais qui aura le mérite de vous casser les fibres comme les vrais ! 
En plein soleil tout le temps, autant en montée qu’à la descente, il faut s’attendre à transpirer et vraiment prévoir le couvre-chef ! Parole de meuf qui ne met rien sur la tête, parce que je n’ai pas une tête à casquette… Bah là-bas j’ai oublié le style et j’ai fait comme tout le monde !
Idem pour l’eau et la nourriture, il faut bien prévoir et pas seulement 1L ! La montée est très rude, limite interminable, mais il suffit de se retourner pour admirer la vue et toute la souffrance disparaît ! De mes souvenirs, je dirai qu’il faut bien 2h aussi pour monter, voir un peu plus si on n’est pas habitué à la montagne. Arrivé là-haut, prenez le temps de vous ravitailler en eau (c’est l’unique point d’eau), vous pouvez aussi, prendre le temps d’aller au point le plus haut : Maclear’s Beacon à 1100m d’altitude.

Ensuite, on descend par la voie la plus prisée « Patterklip ». Elle est fortement utilisée par les touristes et coureurs du coin, donc il peut y avoir du monde. Mais il y en a plus en montée qu’en descente, car bien souvent les gens montent, prennent une grosse claque pendant la montée et décide de redescendre par le cable car …
Il est tout à fait possible de courir dans cette descente, enfin, évidemment, cela reste technique car ce ne sont que des rochers, parfois glissants, mais je trouve que c’est la voie la plus courable en descente qu’il y ait sur Table Mountain ! Alors éclatez-vous mais soyez prudent. A mon sens, la vue n’a rien de particulier quand on la compare avec les autres points de vue accessibles via les autres voies, mais ce chemin a le mérite d’exister pour vous permettre de descendre un peu plus vite que d’habitude. En courant tranquillement j’ai mis 35min, en marchant comptez une bonne heure.

 

 

 

 

Nombre de Kilomètre : environ 10km
Dénivelé : 850m environ
Temps estimé : Compter 5h sans les arrêts et sans un petit tour sur Table Mountain, en marchant dans la descente.
Difficulté : 8/10

 

  • La plus diversifiée

Table Mountain -> Kirstenbosch

Alors en fait on reste toujours sur Table Mountain, on la traverse… 
Ce chemin part du parking de Kloof Nek, passe par l’India Venster. Il permet également d’accéder au point culminant de la montagne le Maclear’s Beacon et fait redescendre par Skeleton gorge afin de découvrir les jardins de Kirstenbosch (gratis en plus !).

 

Alors cette petite rando est loin d’être facile disons-le. La montée n’est vraiment pas évidente car en plein cagnard et hyper technique avec de vrais passages d’escalade (avec chaînes)… J’ai le vertige, je suis un peu gauche, mais c’est passé… Je ne faisais pas vraiment la maligne la première fois, mais au bout de 4/5 montées, je me sens maintenant hyper à l’aise ! Toutes les personnes que nous avons emmenées sur cette voie, nous on dit que c’était vraiment cool mais franchement dur !


Il faut compter 2h30 pour arriver sur Table Mountain… Qui sera le seul point où vous pourrez vous ravitailler en eau.
Sur cette rando, je préconise d’emmener le pique-nique (sur les 3 dernières rando il faut prévoir à manger !!!), histoire de se poser là-haut (enfin redescendez un peu avant car il n’y a pas un pet d’ombre sur la montagne de la table…). Vous pouvez vous promenez en haut, c’est plat mais il y a tous les touristes arrivés par le Cable car, donc quand on est comme moi, c’est-à-dire, agoraphobe (j’exagère mais je n’aime vraiment pas les lieux chargés de monde surtout quand on peut faire 600m et être tranquille !) on ne s’éternise pas trop. Faites tout de même un crochet par le top of table Mountain puis descendre par Skeleton. C’est indiqué… Il y a des petits totems qui indiquent les différents chemins.

La descente est digne de la montée… Technique… donc on savoure le paysage. Normalement c’est ombragé, on passe un peu dans la jungle… D’où le fait que je l’ai nommée la « plus diversifiée » : en termes de paysages traversés. 
Par ailleurs, point important, vous arriverez dans les Jardins de Kirstenbosch, qui selon les périodes de l’année, sont juste EXCEPTIONNELS !

Même moi, qui n’y connais rien, qui n’a même pas une plante chez elle, je me suis émerveillée dans ce lieu qui recense le plus grand nombre de variétés de plantes d’une rareté incroyable. 
Allez faire votre photo sur le pont et ressortez. Pour rentrer il suffit d’appeler un Uber … Vous êtes à environ 15/20 min du centre-ville et cela coûte moins de 15€…

 

Nombre de Kilomètre : environ 13km
Dénivelé : 800m environ
Temps estimé : Compter 5h30/6h sans les arrêts et sans un petit tour sur Table Mountain.
Difficulté : 9/10

 

 

  • La plus belle (à mes yeux)

Hout Bay => Muizenberg

Cette randonnée est à mon sens la plus belle car elle offre des points de vue incomparables. Alors déjà que sur les précédentes on en prend plein les yeux, je vous laisse imaginer sur celle-ci.
Cependant, cela demandera davantage de logistique car le départ ne se fait pas à proximité du centre de Cape Town, mais à une 20aine de kilomètres. Il est tout à fait possible d’y aller en Uber. En sortant de Hout Bay prendre la route qui mène à la Chapmans Peak road, le chemin se situe sur la gauche 2km environ après la sortie de la ville. Prendre la direction de Hoerikwaggo Trail et de Sentinel View  le chemin mène tout droit dans la montagne (qui est toujours la chaîne de Table Mountain).

A partir de là, vous grimpez, comptez 1h (voir plus) de montée (tout dépend de la météo… S’il fait vraiment chaud ça complique la tâche !) et 700m de dénivelé. Pensez à vous retourner et admirer le paysage, cette voie offre une vue sur la baie d’Hout Bay, de toute beauté.
Arrivé en haut, là, vous pouvez dérouler les jambes, c’est un plateau avec de grands chemins donc c’est vraiment très agréable d’y courir. On passe ensuite par une partie un peu plus « savane » car jusque-là le décor était très pierreux, montagne quoi… C’est un peu déstabilisant d’ailleurs de passer d’un environnement à un autre en l’espace de 100m ! En gros, c’est un single qui descend, entouré de plantes hautes… On ne sait pas trop sur quoi on peut tomber… 😉 Bref ! C’est toujours tout droit, jusqu’à un « refuge » / check point, où il est possible de se ravitailler en eau (robinet – potable évidemment). Il faut ensuite traverser une route pour rejoindre l’autre partie de la montagne… Et c’est partie pour des sentiers magnifiques où l’on peut aisément trottiner.


Ça monte pas mal puis vous arriverez ensuite au sommet et pourrez découvrir pourquoi c’est ma randonnée préférée… La vue sur toute la baie de l’autre côté de Cape Town (qu’on ne voit vraiment que de Devil’s Peak), et selon la luminosité du jour, les couleurs sont parfois très surprenantes.

On entame enfin la descente sur Muizenberg. Assez technique, c’est courable mais fatiguant. Et puis la vue qu’il y a… freine les ardeurs car on ne peut pas admirer le paysage et courir comme un dératé en descente ! Alors moi, je courrais puis m’arrêtais, levais les yeux sur cette nature hors-normes et hop je repartais !

On termine cette rando en arrivant sur la route, il reste encore 2kms environ pour atteindre le centre-ville et rejoindre la gare. De là, vous pourrez prendre le train (très connu dans la région, car très ancien et donc authentique dirons-nous !) et rentrer dans le centre de Cape Town. 
Évidemment, je conseille de prendre le temps de prendre un petit jus dans un des « shops » qui longent la plage très connue de Muizenberg.

 

Nombre de Kilomètre : environ 18km
Dénivelé : 950m environ
Temps estimé : Compter 5h (sans les arrêts) !
Difficulté : 8/10

 

A vos sacs à dos !

No Comments

Leave a Comment